Skip to main content

Mon environnement de test / development

Si, comme moi, vous aimez bien bricoler des langages server-side mais n’avez pas forcément une vieille machine à recycler en serveur, ou l’utilité de claquer une centaine d’euros par mois en serveur dédié, j’ai la solution ! Je me suis installé un petit environnement de test (notamment pour NodeJS, mon langage du moment) qui n’est -certes- pas aussi puissant qu’un serveur dédié mais qui s’en rapproche.

J’ai donc souscrit à un Virtual Private Server (VPS) chez OVH. Pour la modique somme de 2,39 € / mois, je dispose d’un petit environnement sur le Cloud (c’est à la mode en plus !) ayant des caractéristiques assez similaires à un serveur dédié, juste avec un espace et un processeur assez limité.

Mon installation est relativement simple. Lors de la commande, j’ai choisi d’installer la dernière version de Debian disponible. En quelques minutes, le serveur a été créé et j’ai reçu par email mes identifiants de connexion. Ci-dessous, nous allons voir comment installer simplement NodeJS pour effectuer des petits tests !

Première connexion

La première étape consiste à se connecter au serveur, via le login administrateur « root » (disponible dans l’email reçu):

(ip.de.votre.serveur étant bien évidemment à remplacer par celle mentionnée dans votre email.)

Le terminal va ensuite vous demander le mot de passe administrateur (lui aussi inclus dans l’email). Entrez-le, puis validez en appuyant sur la touche « Entrée ».

Bien qu’il s’agisse d’un environnement de test, je vous conseille de modifier ce mot de passe. Entrez la commande suivante dans le terminal :

passwd

Le terminal vous demandera alors de saisir deux fois « Le nouveau mot de passe UNIX ». Saisissez donc votre mot de passe deux fois, puis validez. Votre mot de passe est changé !

Vérification des mises à jour

Le serveur étant fraichement installé, il ne devrait pas y avoir de mises à jour à faire. Cependant, nous allons quand même vérifier. Pour cela, entrez la commande suivante :

apt-get update && apt-get upgrade

Cette commande regroupe en fait deux commandes :

  • La première, apt-get update va simplement lire et mettre à jour le cache des repositories.
  • La seconde, apt-get upgrade va mettre à jour le système ainsi que les logiciels qui y sont installés (pour peu que des mises à jour soient disponibles…).

Installation de NodeJS

Encore une fois, nous allons faire appel au package manager pour installer node. Pour cela, lancez les commandes suivantes dans le terminal :

apt-get install build-essential
curl -sL https://deb.nodesource.com/setup | bash -
apt-get install -y nodejs

En bref, la première commande va installer un série d’outils nécessaire pour builder les packets. La seconde va ensuite indiquer au serveur où aller chercher NodeJS et enfin, la dernière va installer le package.

Test de l’installation

Nous allons enfin vérifier si tout s’est bien passé. Lancez les deux commandes npm -version et node --version. Cela devrait produire un résultat similaire à la capture ci-dessous :

terminal-node-version

Voilà !

Votre installation est prête. Vous n’avez plus qu’à créer vos projets de test. Par habitude, je crée toujours un sous dossier dans /home par projet, puis je lance la commande npm init à l’intérieur pour y créer le package.json qui y correspond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.